Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 19:56

 

De longs siècles tourmentés ne suffiront pas

A vaincre la fièvre qui un jour nous frappa,

Quand pour la première fois nos yeux se croisèrent,

Sentant jaillir un éclair au cœur d'un tonnerre.

 

Le philtre d'amour nous avait soudain saisi,

En se substituant au philtre de l'oubli,

De sa force aimantée qui passait entre nous,

Au milieu d' une énorme tempête aux airs flous.

 

De doux anges passèrent au dessus de nos corps,

Celant notre union dans une lumière d'or.

Amour impossible plus fort que la raison,

Sacrement dans l'au delà de notre liaison.

 

Rivages des adieux ou rivage éternel,

Dans la douceur étrange d'un monde irréel,

Passion survivant bien au delà de la mort,

Nous liant pour toujours au delà de nos corps.

 

 

 

 

 

Illustration de Adèle Lorienne

 

Musique: Chieftains Tristan and Isolde Love Thème

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian - dans Poésie et fantasy
commenter cet article

commentaires

Crépusculine 13/04/2017 16:34

Merci de ton passage qui me permet de découvrir ton blog en retour. Le romantisme existe encore ! cela fait plaisir, de la fraîcheur, des sentiments nobles, de la passion, toute une féérie médiévale et pas que, belle inspiration pour ce poème. Bon am

Christian 08/05/2017 21:28

Merci à toi, passe une bonne soirée, bises

Alice 02/04/2017 14:13

Magnifique poème ! Tu nous entraînes dans de lointaines contrées légendaires, et c'est fort plaisant !
Une question : m'autoriserais-tu à publier ton poème ? Avec nom d'auteur et lien vers ton blog, bien entendu... Tu me dis oui ou non, c'est comme tu veux, ne te sens pas obligé...
Bonne suite de dimanche à toi, Christian !

Christian 02/04/2017 17:00

Bonjour Alice, pas de soucis tu peux...Ça fait toujours plaisir de savoir que ses écrits sont appréciés...Bonne fin de Dimanche Alice

.♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸¸ 31/03/2017 18:03

un petit bonsoir en passant....merci pour ton comm...

Le blog de la poésie et de la féerie 2005...me disais bien que je te connaissais

mamiekeke 30/03/2017 23:39

Encore un joli poème de plus , bravo c' est toujours aussi beau .
Merci de te souvenir de ma vilaine panne d' internet ha ha ha quel malheur c' est là qu' on se rend compte de l' esclavage que nous avons envers lui ha ha ha .
Gros bisous et bonne soirée et nuit à toi .
Renée (mamiekéké) . A bientôt .

Christian 31/03/2017 07:53

Merci à toi Renée, bonne journée, bisous

domi 30/03/2017 20:49

L'amour peut-être fort et très douloureux parfois surtout quand l'Amour s'en va et que l'on reste avec cette emprise amoureuse sans pouvoir rien y faire très belle poésie l'illustration est magnifique bisous

Christian 31/03/2017 07:56

Oui j'ai connu...A vrai dire, bien que je me suis inspiré de la légende de Tristan et Iseult...comme bien souvent, il y a aussi un peu de mon ressenti là dedans au niveau d'histoires passées, bisous

Satine 30/03/2017 15:14

Ca c'est du coup de foudre ! On en deviendrait presque jaloux ! Merci pour cette histoire romantique à souhait...

Christian 31/03/2017 07:58

Je me suis inspiré de la légende de Tristan et Iseult comme bien d'autres de mes poèmes, merci.

Martine 85 30/03/2017 14:53

La passion amoureuse si bien et poétiquement dite. Merci Christian.

Christian 31/03/2017 07:59

Merci Martine, bonne journée

Présentation

  • : Valinor
  • Valinor
  • : Bienvenue à Valinor. Le blog de la poésie et de la féerie sur les traces du petit peuple et de la chevalerie. Poésies d'un autre monde, voyages dans la terre du milieu au sein du monde de Tolkien et au pays des légendes d'antan dans la forêt de Brocéliande.
  • Contact

Mon recueuil de poésies

Le livre

Recherche

Mon Copyright

logsc13.gif