Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 10:19

 

Au beau milieu d'un court instant inattendu,

L'envol du temps est brutalement suspendu,

Les aiguilles de l’horloge, soudainement

Se disloquent en arrêtant le fonctionnement.

 

Croyant faire une longue chute interminable,

J'imagine voir des ébauches sur le sable,

Des dessins que l'eau et le vent ont emporté,

Mais la mémoire du temps les a conservés.

 

La douce lumière sera mon propre guide,

Et m'accompagnera sur le chemin des druides,

Quand ils officiaient à la fontaine magique,

Au temps ou les eaux avaient des reflets féeriques.

 

Sensation d'entrer dans un monde parallèle,

Voulant nous mêmes voler de nos propres ailes,

Nous irons fouiller dans nos tréfonds intérieurs,

Écoutant sereinement la voix de nos cœurs.

 

En dehors des temps nos esprits voyageront,

Au moment ou bruits et fureurs s'envoleront,

Laissant place à une grande sérénité,

Juste après avoir vu nos esprits tournoyer.

 

Un éternel retour vers un nouveau présent,

Revivant chaque fois les meilleurs instants,

Comme un aigle quand il régénère ses ailes,

Quand bien haut dans le ciel se dessine un triskell

 

Instant fatidique ou nous sortons du trou noir,

Comme un soleil surgissant juste avant le soir,

Nous retrouverons de vieux mondes oubliés,

En prolongeant leurs vies pour une éternité.

 

L’impression de déjà vu se fait ressentir,

Faisant ressurgir plus de mille souvenirs,

Prolongeant notre quête du savoir divin,

Suivant la lumière qui longe le chemin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Illustration de Joséphine Wall

 

 

Repost 0
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 09:34
Ames fusionnées

 

Un sifflement venu d'ailleurs,

Qui chante les flots agités,

Anime la nuit dans nos cœurs,

Au sein des âmes fusionnés.

 

Ressentiment d'une autre vie,

Une image semblant lointaine,

Dans un trés court instant surgit,

Quand la passion reprend haleine.

 

Un nouveau monde parallèle,

Semble s'ouvrir soudainement,

Comme l'oiseau déploie ses ailes,

S'envolant guidé par le vent.

 

Un étrange air de déjà vu,

Sensation d'exister ailleurs,

Comme une vie déjà vécue,

Ou se retrouvent nos deux cœurs

 

 

 

 

 

 

 

 

Illustration de Joséphine Wall

Repost 0
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 10:01

Josephine-wall-My_Lady_Unicorn_2.jpg

 

Étrange comme une vision d'ailleurs,

Dans mon rêve une image se profile,

Visage lumineux touchant mon cœur,

Dans le feu des souvenirs qui défilent.

 

Une lueur féerique se faufile,

Au milieu de la mémoire qui danse,

En suivant étrangement la cadence.

 

Semblant venir d'un monde parallèle,  

Projetant toute sa fluorescence,

La lueur suit sa marche solennelle.

 

 

 

 

Illustration de Joséphine Wall

 

 

Musique: Calverley- Elfland

Repost 0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 10:43

03-Artemis.jpg

 

Croire à la force dans le destin;

Éternels seront nos lendemains,

Aube d'une nouvelle ère,

Éveil au son d'une cadence légère.

 

Semblables à des dieux descendants de l'olympe,

Transperçant un feu qui grimpe,

Dissipant bruits et fureurs,

Nous suivrons un chemin guidés par nos cœurs.

 

Renaissance vers un nouveau monde,

Après les années des âmes vagabondes.

Utopie, rêve, beauté, héroïsme,

Marchant sur la voie du romantisme.

 

Bien haut dans le ciel, les aigles s'envoleront,

Dans le songe de Siegfred terrassant le dragon.

La fumée se dissipera sur les trace de nos pas,

Pendant que le feu doucement s'apaisera.

 

 

 

 

Illustration de Kagaya

Musique de Vangelis

Repost 0
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 11:39

key_eternity-j-wall.jpg

 

Une pendule qui s'arrête à un moment inattendu,

Envol du temps soudain suspendu,

Des aiguilles qui se disloquent soudainement,

Nous faisant perdre toute notion du présent.

 

Croyant faire une chute interminable,

Je visionne des images dessinées sur le sable,

L'eau et le vent les avaient emporté,

Mais la mémoire du temps les a conservé.

 

La lumière sera mon propre guide,

M'accompagnant jusqu'au chemin des druides,

Au temps ou ils officiaient à la fontaine magique,

Celle ou le bruit de l'eau sonnait comme une musique.

 

Comme si nous pénétrons dans un monde parallèle,

Voulant voler de nos propres ailes,

Nous irons fouiller dans nos tréfonds intérieurs,

Écoutant profondément la voix de nos cœurs.

 

Hors des temps nos esprits voyageront,

Pendant que bruits et fureurs s'envoleront,

Laissant place à une profonde sérénité,

Après avoir vu nos esprits tournoyer.

 

Éternel retour vers un nouveau présent,

Revivre chaque fois les meilleurs instants,

Comme un aigle quand se régénèrent ses ailes,

Au moment ou dans le ciel se dessine un triskell.

 

Instant fatidique ou nous sortons du trou noir,

Comme un soleil surgissant avant que tombe le soir,

Nous retrouverons des mondes oubliés,

Prolongeant leur vie pour une éternité.

 

Impression de déjà vu se faisant ressentir,

Ramenant à la surface plus de mille souvenirs,

Nous poursuivrons notre quête du savoir divin,

Suivant la lumière qui longe notre chemin.

 

 

 

 

 

 Illustration de Joséphine Wall

Repost 0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 18:04

vulcanboucher

 

 

Des châteaux construits dans les pensées,

Dans une sphère appelée éternité.

Nous accederons à une suprématie hors des temps,

Écoutant une musique amenée par le vent.

 

Les ailes de l'aigle se régénèreront,

Comme s'il nous amenait au pays d'Apollon.

Mille merveilles dans un ailleurs,

Suivant la voie unique du cœur.

 

Prés de son nid l'aigle observera la terre,

Créant autour de lui sa propre sphère,

Ses semblables formeront un nouveau monde,

Ou les êtres se relieront par des ondes.

 

Comme sur une corde tendue au dessus d'un abime,

Pendant qu'un poète recherche ses rimes,

Ne voulant pas tomber dans le néant,

Croyant verser son dernier sang.

 

Destination terre des dieux et des demi-dieux,

Comme un paradis au dessus des cieux,

Accédant au superbe; douce utopie,

Monde de rêve empreint de magie.

 

Forçant le destin, bousculant les schémas,

Changeant le cours de l'histoire que la naissance programma,

La quête vers le sublime sera celle des nouveaux chevaliers,

Le bout du chemin, celui d'un Graal retrouvé.

 

 

 

 

 

Tableau de François Boucher

Repost 0
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 15:51

josephine-wall-flight-to-freedom

 

Plonger dans les tréfonds de son inconscient,

A la recherche de ses blessures d'antan,

Vouloir trouver la vérité afin de guérir,

Fouillant bien loin dans ses souvenirs. 

 

Oublier les rancunes des années passées,

Vouloir répandre générosité et bonté,

Laissant venir vers nous les ondes de bonheur,

En ouvrant bien grands nos cœurs. 

 

Visualisant une forêt enchantée,

Nous nous projetons dans une bulle au calme bleuté.

Le son des cascades et l'écoulement des ruisseaux,

Bercent nos esprits les gardant au repos.

 

Derrière les nuages apparait le firmament,

Au son d'une musique portée par le vent,

Des étoiles dansent dans le ciel,

Dans un parfum de vie éternelle.  

 

Renaitre à nouveau pour une dernière fois,

S'épanouir dans un véritable feu de joie,

Préparer de meilleurs lendemains,

Afin de croire à un bonheur sans fin.

 

Trouvant comme un paradis sur terre,

Nous fusionnons dans une divine atmosphère,

Devenant des êtres se confondant avec l'amour,

Faisant corps avec les espaces célestes pour toujours.

 

 

 

 

 

Illustration de Joséphine Wall

Repost 0
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 09:40

presence_of_gaia.jpg

 

 

Dans le flou d'une âme qui se meurt,

Sensation de voir s'envoler mon cœur,

Croyant renoncer à un futur heureux,

Une lueur irréelle illumina mes yeux.

 

 

Image étincelante semblable à une madone,

Comme les joies des Dimanches lorsque les cloches sonnent,

Apparition furtive dans la noirceur de la nuit,

Visage divin qui dans mon rêve a surgi.

 

 

Représentation sacrée d'un bonheur éternel,

Celui d'un oiseau qui avait perdu ses ailes,

Voulant retrouver ses forces pour refaire son nid,

Afin de faire de sa vie sur terre un paradis.

 

 

 

 

Illustration de Josephine Wall

 

Repost 0
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 14:10



Repoussons le temps dans une époque lointaine,

Prélude à celle des guérisons de la claire fontaine,


Regardons les aiguilles tourner à l'envers,


Tandis que de l'horloge s'en ira la poussière.

 


Même lieu, semblant être dans un autre monde,


Nous nous laisserons guider par nos ondes,


Quand nos esprits sembleront tournoyer,


Pendant que sous nos yeux défileront les années.



Le passé laissera place à un nouveau présent,


Nous emportant sous un fluide apaisant,


Source de la création à l'aube de l'humanité,


Bien des années avant l'époque où les druides officiaient.



Âmes purifiées dans une quête de savoir divin;


Suivant la lumière le long du chemin. 


Mondes ensevelis au fond de nos mémoires,


Rêves enfouis comme au fond d'une armoire.



Impression de déjà vu qui sans cesse refait surface,


Des secrets bien gardés au fond de nos carapaces.


Royaumes perdus dont seul l'âme se rappelle,


Au moment ou dans ses précipices une voix l'appelle.



Dans le trefond de nos esprits nous irons fouiller,


Recherchant le courant qui nous lie depuis l'éternité,


Comme pour canaliser l'inconscient collectif,


Afin de guérir tous nos maux affectifs.



Les aiguilles disloquées s'emballeront,


Les souvenirs de tempêtes et de tourmentes s'envoleront,


Ne resteront que prairies, verts pâturages et forêts,


La mer et les rivières retrouveront leur calme bleuté.



Mondes oubliés au sein d'une divine atmosphère,


Arrêt de la pendule pour savourer cette nouvelle ère,


Le temps suspendra son envol pour nous laisser le meilleur,


Guidant nos pas vers la lumière sur la voie de nos cœurs.



 

 


Illustration de Jessica Galbreth

Denez Prigent et Lisa Gerrard: Gortoz A Ran


Repost 0
1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 19:02


Jim-waren2.jpg

Bien loin, mon esprit semble s'envoler,

S'égarant dans une sphère inconnue,

Sortant de mon corps détaché,

Flirtant avec un parfum de déjà vu.


Monde parallèle, une vie ailleurs,

Je me laisse guider dans un voyage astral,

N'écoutant que la voie de mon coeur,

Trouvant l'équilibre entre le bien et le mal.


 Voyageant à la recherche d'une toute autre ère,

 Je survole des siècles que l'histoire a effacé,

 Mon esprit flottant, bien haut dans les sphères,

 Voyant défiler sous mes yeux toutes ses années passées.


  Au sources du monde, je me vois renaître;

  Vie antérieure dans des temps reculés;

  A ma vue, une lumière je vois apparaître,

  Tandis qu'un fluide puissant semble m'emporter.   





Illustration : Jim Waren

Dead can dance: The host of Seraphim

Repost 0

Présentation

  • : Valinor
  • Valinor
  • : Bienvenue à Valinor. Le blog de la poésie et de la féerie sur les traces du petit peuple et de la chevalerie. Poésies d'un autre monde, voyages dans la terre du milieu au sein du monde de Tolkien et au pays des légendes d'antan dans la forêt de Brocéliande.
  • Contact

Mon recueuil de poésies

Le livre

Recherche

Mon Copyright

logsc13.gif