Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mai 2007 5 25 /05 /mai /2007 10:26

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

   

Etant allongé inanimé sur des rives perdues ,

  

Je te vis venir  prés de moi belle inconnue ,

 

 Tandis que mon esprit semblait quitter ce monde ,

  

Je me sentis flotter comme une âme vagabonde .

  

 

Exquis était ce moment où  j'entendis ta voix ,

 

 A la vie de nouveau je retrouvais  la foi .

  

Quand à mon oreille des mots doux tu chuchota

  

Délicieux instant où pour moi tout bascula .

 

   

Dans tes yeux je crus voir un miroir ,

  

En me rapprochant de toi beauté du soir.

  

Liée  à moi tu es dans mon coeur et dans mes pensées ,

 

 M'offrant tout à toi je me sentis l âme absorbée .

 

   

Sirène de l'océan m'entraînant dans les profondeurs ,

  

A toi désormais je fais don de mon coeur.

 

 Notre amour au pays aquatique me redonna la vie ,

  

Quand ton chant sous les eaux résonna telle une symphonie .

 

 

 

 Publié le 24 Aout 2006

 

 

 

Illustration de Jessica Galberth

Repost 0
Published by Baggins - dans Poésie et fantasy
commenter cet article
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 17:02

 

dame-du-lac111111.jpeg

 

Disparaissant derrière les brumes ,

Comme un passé qui se consume ;

Domaine abritant des prêtresses,

Vénérant la grande déesse .



Paradis sacré depuis l'aube des temps,

Ou le monde se transforme en un instant .

Pays de magie ou la vie est éternelle,

Tout comme les âmes sont immortelles.



Vase sacré enfin retrouvé ,

Après la grande quête des chevaliers.

Paix retrouvée pour un monde meilleur,

Suivant la prophétie du grand enchanteur .



Détachée de la terre sera l'île d'Avalon,

Les dernières prêtresses se retireront,

Après avoir montré le nouveau chemin,

Celui de la lumière et d'un espoir divin .

 

 

 

Illustration ?

 

Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Vous pouvez tenter d'ouvrir directement le fichier par ce lien

Repost 0
Published by Baggins - dans Poésie et fantasy
commenter cet article
5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 23:07

 

 

Lueur matinale comme un rayon tombé des cieux,

 

Message d'espoir semblant être la voix de Dieu;

 

Une musique venue apporter purification,

 

L'âme du compositeur retrouvant inspiration.

 

 

Royaume du saint graal dans un château sacré,

 

Un roi se meurt entouré des chevaliers,

 

Blessure non refermée son âme s'en va,

 

Un monde s'éteint, plus de fastes, plus de joie.

 

 

Un preux chevalier le plus pur dans son coeur,

 

Aura la sainte lance qui autrefois toucha le seigneur;

 

Guérira le roi de sa blessure mortelle,

 

Quand la colombe sous nos yeux déploiera ces ailes.

 

 

 Les champs refleuriront sous le passages des chevaliers,

 

Un nouveau monde de paix et d'amour sera né.

  

Vendredi saint jour de la grâce divine,

 

Ou la nature renaît sur des terres en ruines.

 

 

 

Tableau de .wilhelm hauschid

 

Repost 0
Published by Baggins - dans Poésie et fantasy
commenter cet article
9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 18:00


Domaine de rêve semblant loin du monde,

Redonnant espoir aux âmes vagabondes,

Le hêtre géant garde le souvenir de leurs amours,

Ceux qu'ont si longtemps chanté les troubadours.


Tunnel de verdure,aussi féerique que mystérieux,

Ton chemin semble nous amener vers les dieux,

Au fond des bois est la magie de Broceliande,

Forêt mythique regorgeant tant de légendes .


Dame du lac venue ici pour rencontrer,

Le magicien qu'elle eut voulu charmer,

Il vivait dans la forêt et elle sous les eaux,

Passion vivante quand leurs âmes sont au repos.


Amour impossible entre magicien et fée,

Moments sacrés que nul n'a oublié.

Domaine protégée par les esprits errants,

Que l'on croise en écoutant le bruit du vent.



Tableau d'Edward Coley Burne-Jones
Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Vous pouvez tenter d'ouvrir directement le fichier par ce lien.
Repost 0
Published by Baggins - dans Poésie et fantasy
commenter cet article
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 09:00

 

 

Blessé au plus profond de son coeur,

Portant une souillure dans son honneur,

Il ne voulait plus être un héros déchu,

N'étant pas de ceux qui s'avouent vaincus.



Ne croyant plus à la vie et à l'amour,

Il semblait être éteint pour toujours,

Depuis l'aggravation de sa douleur,

Lorsqu'il fut touché direct au coeur.



Aimant le peuple qui lui rendait bien,

Il voulait être lui pour l'honneur des siens

Prêt a brandir une dernière fois son épée,

Que l'on se souvienne enfin qui il était.



Le destin du monde en un dernier combat,

Survie de l'humanité en son dernier éclat,

Chevauchant au son d'un grand choeur,

Guerrier de l'absolu pour un monde meilleur.



Autrefois, une lance eut transpercé son coeur,

En lui il portait éternellement cette douleur.

Fatale blessure qu'il s'était lui même infligé,

Face à son double laissant tomber l'épée.



Au temps de sa gloire il fut le roi des fées,

Avant que celles ci l'eurent définitivement rejeté,

Depuis qu'il devint le chevalier déchu,

Quand on le crut définitivement perdu.



Sacrifié par la vie, sacrifié par l'amour,

Le poids d'une croix le suivait depuis toujours.

Vie placée sous le signe de la rédemption,

Comme pour exorciser de vieux démons.



Au coeur de la bataille on le vit surgir,

Ce fut son dernier souffle avant de mourir,

Finir une fois pour toutes en vainqueur,

Héros de la bataille avec tout son honneur.



Se battre pour le peuple et sa liberté,

Lui redonner enfin toute sa dignité,

Sauvant le monde de la tyrannie,

Il lui a fait don de sa vie.



Usant de ses dernières forces en un ultime combat

Jusqu'au dernier instant ou son esprit s'en alla.

Mourir pour mieux renaître était sa volonté,

Jamais ne meurt l'âme d'un chevalier .








Illustration de Keith Parkinson

Repost 0
Published by Baggins - dans Poésie et fantasy
commenter cet article
7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 19:43

 

Semblant arrivé par le plus grand des hasards,

 

Débarquant dans ce monde sur le tard ,

 

Il était bouffée d'oxygène et rayon de soleil,

 

Son âme ressourçait mille merveilles

 

 

Être fait d'amour apportant sur terre le paradis,

 

Tombé du ciel pour amener bonheur et magie,

 

Les étoiles l'avait guidé jusqu'à l'instant présent ,

 

Quand derrière lui suivait la route du firmament .

 

 

Méfiance passa dans les yeux des mortels,

 

Qui ne pensèrent qu'a lui nouer ses ailes.

 

Tombé sur terre en ces temps déshumanisés ,

 

On le rejeta le traitant de malade illuminé .

 

 

Que d'amour et de bonté il portait en lui ,

 

Il rêvait de faire de la terre un paradis.

 

Machiavélique et calculateur on le croyait,

 

Déçu par ce bas monde son âme fut blessé.

 

 

Messager de l'au delà depuis toujours,

 

Sa vocation était de répandre tout son amour ,

 

Blessé dans la passion meurtri dans son coeur,

 

Ses forces s'en allèrent avec ses yeux en pleurs.

 

 

Ne voulant pas être un second ange déchu,

 

Les ailes paralysées mais sa bonté ayant le dessus,

 

Son âme devenu torturé il préféra se retirer sur une île,

 

Avec amertume il fit le dernier voyage pour la route de l'exil.

 

 

 

Illustration de Kaori Yuki


 

Repost 0
Published by Baggins - dans Poésie et fantasy
commenter cet article
3 février 2007 6 03 /02 /février /2007 10:54


Retranché, isolé, il vivait au fond de la forêt ,

Dans une profonde léthargie il était tombé,

Ne réagissant plus, semblant drogué par des breuvages,

Il ne se souvenait plus qui il était, ni même de son âge.


Perdu comme le furent tous les héros déchus,

Tragique destin que nul n'avait voulu .

Il fut pourtant le plus grand des chevaliers ,

A la cour personne ne l'avait oublié.


Son panache n'était plus qu'un vaste souvenir ,

Un rêve que personne ne voulait voir mourir,

D'une autre époque semblait être son romantisme,

Méconnaissable, il avait perdu tout son charisme.


Ombre de lui même ayant raté son retour,

Quand il décida de se montrer à la cour ,

Ou hélas  personne ne le reconnu ,

Il s'en alla se croyant définitivement perdu.


Ayant autrefois osé un amour interdit ,

S'étant lui même auto-puni,

En s'étant de nouveau retranché ,

Il pensa à son retour qu'il se mit à regretter.


Autrefois il eut été de tous les combats,

Avant que la plaie d'une blessure jamais ne se referma.

Une lueur d'espoir un jour sembla se montrer,

Il se dit qu'un nouveau combat restait à être mené.







.

Illustration de Zephir d'Eph
Repost 0
Published by Baggins - dans Poésie et fantasy
commenter cet article
29 décembre 2006 5 29 /12 /décembre /2006 16:37

excalibur-1.jpg

 

Un jour je vis ton image à travers l'eau ,


Semblable a Ophelie ayant encore toute sa raison .


Je me souviens comme ton sourire était beau ;


Un troubadour t'aurait composé une chanson .




Ton image apparaissant je fus tenté de plonger ,


Venir dans ce monde ou tu sembles être reine .


Au fond de l'eau ou tu exerces tes pouvoirs de fée ,


Je fus attiré comme par un chant de sirènes .




Pour te rejoindre je sacrifierai ma vie de magicien ,


Je viendrai sous l'eau me noyer dans ce miroir ,


Qu'est le lac suivant pas a pas ton chemin ,


Quittant la terre et renonçant a mes pouvoirs .





Illustration d'Amy Brown

 

Repost 0
Published by Baggins - dans Poésie et fantasy
commenter cet article
12 décembre 2006 2 12 /12 /décembre /2006 11:33



Paradis caché au fond de la forêt


Ou demeurent le magicien et la fée,


Envoûté autrefois par celle à qui il avait lié son destin ,


Comme le furent Adam et Eve depuis le jardin d'eden .




Une lumière féerique,semblant être hors des temps ,


Apparut au loin semblant bercer nos âmes d'enfant ,


Miroir aux fées nous transportant vers un ailleurs .


Ou la musique de ses eaux vint jusque dans nos coeurs.




Fontaine abritant leur impossible amour ,


Regorgeant tant de passions depuis toujours,


L'immense hêtre semble dominer le pays ,


Ou un chemin de lumière nous mène enfin vers l'infini .






Tableau de Gustave Doré
Repost 0
Published by Baggins - dans Poésie et fantasy
commenter cet article
27 octobre 2006 5 27 /10 /octobre /2006 07:34

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

 

Au loin une âme s'était endormie ,

 

Tourmentée et cruelle fut sa vie ,

 

La rage de survivre avait fait d'elle une guerrière,

 

Élue pour régner mais rejetée par sa terre .

 

 

 

Comme une walkyrie allongée sur son rocher ,

 

Ne croyant plus à son Siegfred qui viendra la réveiller ,

 

Inerte était son âme mais vivant était son corps,

 

Ne connaissant plus la peur de tous ces mauvais sorts.

 

 

 

Pourchassée par les clans ennemis ,

 

Qui en voulaient tous a sa propre vie .

 

Elle la déesse maudite qui dans le monde cherchait sa place ,

 

Ayant mis toutes ses émotions dans une carapace .

 

 

 

Sur un pic bien haut un aigle blessé l'appela ,

 

Suivant son instinct vers lui elle alla .

 

Une larme coula sur son visage .

 

Quand elle se vit prés des nuages.

 

 

 

Depuis la nuit des temps il l'attendait ,

 

Lui sorte d'oiseau roi déchu aux ailes brûlées

 

Elle lui redonna l'usage de ses ailes en retrouvant son coeur ,

 

S'envola avec lui très haut sachant que leur vie était ailleurs .

 

 

 

 

Illustration de Luis Royo

 

Repost 0
Published by Baggins - dans Poésie et fantasy
commenter cet article

Présentation

  • : Valinor
  • Valinor
  • : Bienvenue à Valinor. Le blog de la poésie et de la féerie sur les traces du petit peuple et de la chevalerie. Poésies d'un autre monde, voyages dans la terre du milieu au sein du monde de Tolkien et au pays des légendes d'antan dans la forêt de Brocéliande.
  • Contact

Mon recueuil de poésies

Le livre

Recherche

Mon Copyright

logsc13.gif