Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 11:13
Faerie.pour blog

Comme un songe devenu réel,

Lueur semblant venir du ciel,

Une étoile brille au fond de nos yeux,

Comme si nous marchions sur la trace des dieux.

 

Entre nous passa un éclair,

Nous donnant l' illusion de ne plus toucher terre,

Quand le monde sembla s'arrêter de tourner,

Lorsque nos regards furent échangés.

 

Deux cœurs qui battent en même temps

Dans cette fièvre qui fait bouillir nos sang.

Oubliant nos tourments d' autrefois,

Quand l'amour devient un feu de joie.

 

La flamme de la passion semble nous consumer

Dans la magie du bonheur venue nous enchanter.

Nos cœurs sont noués dans une fusion,

Marquée par les flèches de Cupidon.

 

 

 

 

 

Extrait de "Poésies d'un autre monde"

 

Repost 0
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 23:18




Vision furtive dans la rosée du matin,

Image d'un instant éternel,

Illusion soudaine d'un bonheur sans fin,

Comme quand les fées entendent nos appels.



Apparition venue d'un autre monde,


Toi que dans un rêve je semblais avoir vue.


  Attiré dans ton songe,  guidé par les ondes, 


  J'eu la  sensation de t' avoir toujours connue.

 

 


Sous le charme d'un baiser parfumé,


Je vis défiler un passé jamais vécu,


Renaissance divine dans le goût du sacré,


Renouant avec une foi que je croyais perdu. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Illustration de Richard Doyle 

 

Repost 0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 10:10
Fichier hébergé par Archive-Host.com

Un soir ou le ciel était bien clair,

Une lueur semblait flotter dans les airs,

Une brise légère vint jusqu'à moi,

Faisant pressentir de futures joies.


Murmures et sons étranges venus d'ailleurs,


Sensation de merveilleux redonnant foi dans nos coeurs,


Comme un rêve surgissant d'un passé jamais connu,


Nous guidant sur un chemin de lumière entrevu

 

 

Comme la découverte d'un monde parallèle,


Celui ou les fées ont la vie éternelle,


Ou les oiseaux ne cesseront jamais de voler,


Et ou leur chant ne se taira jamais.

 


Apparition au beau milieu d'un halo doré,


Illusion féerique au sein de la forêt,


Était ce un songe ou un enchantement?


Beauté irréelle arrivant portée par un léger vent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Illustration de Nene Thomas

Repost 0
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 19:25


                                                       Entraînés dans un songe sans fin,
 
                                                       Nous nouons  nos coeurs et nos destins,

                                                       Cachés au yeux de l' éternel,

                                                       Happant l' invisible en nous donnant des ailes.

                                                       Après avoir senti un flottement de l'esprit,

                                                       Nous ne différencions plus le jour et la nuit,

                                                       Trouvant malgré nous le chemin de la lumière,

                                                       Emmenant nos vies vers une nouvelle sphère.

                                                       Mettant nos âmes et nos coeurs en fusion.

                                                       Envoûtés, nous sommes comme sur un accord de violon,

                                                       Nageant dans les espaces célestes, nos corps détachés,

                                                       Trouvant le paradis dans nos rêves éveillés.







Illustration de Howard David Johnson

Repost 0
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 12:57



       Guidé par des ondes magnétiques,

      M'amenant dans une sphère magique,

       Ne sachant plus ou je me dirigeais,

        J'eus l'impression d'être dans un rêve éveillé.


        Tu étais là devant mes yeux, beauté elfique,

        Avançant au rythme de la musique,

        Silhouette gracile qui semblait flotter,

        Te déplaçant de tes pas si légers.


        Tes cheveux dansaient dans le vent,

         Au son des voix angéliques t'accompagnant.
           
          Envouté par le charme soudain je t'enlaçais,

             Sous l'émotion naissante, dans mes bras je te portais.



        Dans la nuit étoilée s'ouvrait un sentier lumineux,

        Enchantement divin donnant petillance dans nos yeux,

        Guidés par la lumière, nous suivions le chemin,

        Sans s'arrêter, voulant savourer la brise du matin.



         Pays imaginaire qui n'existe nulle part,

         Fait de beauté, de magie et d'art,

         Création de l'amour sur la voie du cœur,

         Ou seules accèdent les âmes pures en quête d'un ailleurs.








Illustration de Sandrine Gestin


Enya: China  Roses
Repost 0
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 20:04



Prés des rives m'étant endormi,

Je vis une étincelle au milieu de la nuit,

Pris dans un tourbillon comme en pleine ivresse,


Je senti un vent frais comme une caresse.

 

 

Prés de l'eau je me penchai pour regarder,

Comme Narcisse à la recherche de son reflet,

Au milieu des algues apparut une lueur,

Evoquant comme un présage de bonheur.



Fée des rivières ou princesse aquatique,

Beauté qui rayonne de présence magique,

Donnant à la fontaine des reflets d'argent,

Quand sous la cascade je te vis te baignant.


Créature au pouvoir d'enchanteresse,

Remplissant mon cœur d'allégresse,

Sortant de l'eau avec ton charme envoutant,

M'entrainant avec toi dans les courants.








Illustration de Sandrine Gestin


Repost 0
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 14:35

undefined

Vallée perdue au fond d'un paysage,

Semblant n'appartenir à aucun âge,

Guidé par un rayon magique,

Je suivais une petite route féerique.


Semblant vivre dans une nouvelle ère,

Je me dirigeais vers un chemin de lumière,

Au son de voix accompagnant une harpe celtique,

Sensation d'arriver en terre elfique.


Apparaissantes au loin, brillantes sont leur cornes,

Etincelant demeure l'aspect des licornes,

Que seules les âmes pures peuvent approcher,

Celles promises au royaume de la beauté.


Gouter aux joies de la vie éternelle,

Comme l'oiseau ayant retrouver ses ailes,

Au milieu des licornes, symbole de divinité,

Rêvant aux amours de belles et de chevaliers.





Illustration ?

Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Vous pouvez tenter d'ouvrir directement le fichier par ce lien

Alan Stivel: Eliz Iza
Repost 0
23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 09:54

undefined

Comme un songe survenant du passé,


L'image d'un traîneau, comme une vision,


Au moment ou enfant j'entendais les clochettes tinter


Quand nous regardions dans le ciel tout au fond.



Bercés par les voix des anges en cet instant solennel,


Minuit l'heure du vieil homme en ce moment merveilleux


Pendant que nous entonnions un chant de noël,


Célébrant la naissance de l'enfant dieu. 


.



.
Illustration de ?
 
Repost 0
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 19:01

Howard-David-Johnson.jpg

Lueur scintillante apparue dans la nuit,

Effet d'un rayon de soleil un jour de pluie,

Quand les âmes perdues ne croient plus en rien,   

Après avoir cherché la lumière en vain.


Poudre dorée semblant éclairer tout l'univers,

Montrant la voie parcourant ciel et mer,

Nous entraînant bien loin dans la nuit étoilée,

Ou nous nous envolons vers les mondes enchantés.


   Ailleurs, nos âmes d'enfant s'étaient perdues,  

Quand l'émerveillement n'existait plus.

 Dans les ténèbres nous étions tombés,

 Petite créature ailée est venue nous chercher.


Renaissance de la beauté et de la douceur;

Venue pour nous donner du baume au coeur,

 Petite fée nous guidera vers un chemin lumineux,

Nous redonnant  cette pétillance dans les yeux.







Ullustration de David Howard Johnson

Enya : Remember now.
Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Vous pouvez tenter d'ouvrir directement le fichier par ce lien
Repost 0
9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 23:02

david-delamare.jpg

Au milieu d'une nuit étoilée ,

 Visionnant l'image d'une forêt,

 Voulant me projeter ailleurs en rêvant,

  Je vis devant moi un reflet scintillant.


Comme une âme d'enfant autrefois envolée,

 Refaisant surface,s'évadant du passé ,

 Retrouvant les anciennes croyances enfouies,

 Une fée apparut au milieu de la nuit.


    Apparition  instantanée comme un éclair,

     Apportant sa  magie dans tout l'univers   

     Nous faisant oublier les blessures d'un passé lointain;

    Semblant bouleverser à nouveau le destin.


     Fée de l'amour, fée de l'espoir,

     Redonnant enfin envie d'y croire,  

     Quand s'ouvre à nouveau un chemin de lumière,

     Sous la forme d'un rayon tracé dans les airs.




.

Illustration de David Delamare
Enya ''Carribbean blue''
Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Vous pouvez tenter d'ouvrir directement le fichier par ce lien


Repost 0

Présentation

  • : Valinor
  • Valinor
  • : Bienvenue à Valinor. Le blog de la poésie et de la féerie sur les traces du petit peuple et de la chevalerie. Poésies d'un autre monde, voyages dans la terre du milieu au sein du monde de Tolkien et au pays des légendes d'antan dans la forêt de Brocéliande.
  • Contact

Mon recueuil de poésies

Le livre

Recherche

Mon Copyright

logsc13.gif