Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 09:00

 

winter_fairy_by_cavami-d4ovlc1.jpg

 

Des feuilles qui s'agitent et dansent,

Dans un mouvement de tourmente,

Quand le vent s'agite en cadence,

Sous la lune encore clémente.

 

Le ciel gris devient orageux.

En perpétuel mouvement,

Comme sur la danse du feu,

Les arbres courbent tristement.

 

Nos cœurs ne gèleront jamais,

Malgré le froid envahissant,

Glaçant les feuilles envolées,

Mêlées aux nuages dansants.

 

 

 

 

Ilustration ?

 

Musique: Ludwig Van Bethoven

Concerto pour piano numero 5 "L'empereur"

2eme mouvement

Repost 0
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 23:36

selena-fenech-1.jpg

 

Un rayon de fée s'est posé,

Sur le gris de mes souvenirs,

Sous un ciel enfin apaisé,

Qui continue de s'adoucir.

 

Mémoire d'amour impossible,

Une histoire à jamais gravée,

Secret, est ce lien invisible,

Que les cieux rêvent de garder. 

 

Loin dans une sphère hors du monde,

Quand nos âmes s'envoleront,

Liées pour toujours par nos ondes,

Nos traces à jamais resteront.

 

 

 

 

 

Illustration de Selena Fenech

 

Repost 0
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 10:29

64346241lady-galadriel-jpg-josephine-wall.jpg

 

Ta longue chevelure blonde dansait sous le ciel,

Éclairée par une lune douceur miel,

Dans la légère fraîcheur d'un soir d'été,

Image éternelle qui a traversé tant d'années.

 

Le bleu de tes yeux rayonnait sur mes nuits,

Souvenir semblant venir d'une autre vie,

Me rappelant le temps de l'adolescence,

Quand le rêve était la continuité des amours de vacances.

 

Troublante vision venant du passé,

Me rappelant celle d'une vie rêvée,

Après tant d'années de séparation,

Des moments sacrés conservés comme dans un médaillon.

 

Impulsivités de jeunesse, regrets, remords.

Aucun n'avait raison, aucun n'avait tord.

Destins tout tracés, écrits depuis la nuit des temps,

Ou ne semblait possible aucun changement.

 

 

 

 

 

 

Illustration de Joséphine Wall

 

Repost 0
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 23:08

Hommages-Peinture-berger-de-Pyrenees

 

La tête plongée dans les étoiles,

Toujours suivi par  ton troupeau

Sous ce ciel qui n'a pas de voile;

Avec le son familier des grelots.

 

Ta maison et ton univers, c'est dehors,

La nature est ton domaine dans lequel tu es roi,

Respirant le grand air dans un immense décors,

Un des derniers représentant des métiers d'autrefois.

 

Marchant dans les collines avec toujours ton bâton;

Brebis et moutons semblent t"adorer ;

Suivi par ton chien, fidèle compagnon,

A la vue d'un paysage que tu semble dominer.

 

Loin de la ville, loin du béton,

Rentrant parfois à la bergerie,

Ne quittant jamais brebis et  moutons,

Tu retrouves tes étoiles toutes les nuits.

 

 

 

 

Illustration ?

 

 

 

 

Repost 0
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 00:52


Comme dans un rêve féerique,


Au beau milieu d'un tourbillon magique,

 

Sensation d'être hors du temps,

 

Bercés par la musique du bruit du vent.

 

 

 

Moment d' oubli, souffle d' instant éternel, 


Comme si nous avions des ailes,

 

Enlacés sous un ciel pourtant nuageux,

 

Quand mon regard se perd au fond de tes yeux.

 

 

 

Du haut de la colline surplombant la vallée,

 

Semblant fusionner devant l' éternité,

 

Nous évadant comme dans un vol,

 

Dans l' élan de nos pas qui flottent sur le sol.

 

 

 

 

 

 

 

 

Illustration ?

 

 

 

Repost 0
13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 00:08



Tu semblais être une poupée brisée,

Un air de tristesse dans ta juvénilité,

Une âme abimée et pourtant si belle,

Comme un oiseau ayant perdu ses ailes.


Une jeunesse pourtant conservée,

Cachant les souillures que tu portais,

Ayant fait de toi une âme vagabonde,

En quête éternelle d'un autre monde.


Friande de douceur et de pureté,

Faite de grâce et de beauté,

Ton cœur bat au rythme du mien,

Donnant tant de puissance à notre lien.



Gravée dans ma mémoire restera cette image,

Comme un soleil entravé de nuages;

Honteusement marqué était ce corps si délicieux,

Des traces de coups apparaissant sous mes yeux.


Comme une œuvre d'art massacrée,

Ou un visage de Madone défiguré,

Un ange persécuté par le démon,

Une mélodie brouillée de distorsions.


Fusion dans nos âmes, fusion dans nos cœurs,

Loin du bourreau tu apaiseras tes douleurs,

Toi même tu seras, vivant ton épanouissement.

Sur un nuage céleste tous deux nous envolant.






.


Illustration de Linda Ravenscroft

Repost 0
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 21:05
 
undefined

Des esprits qui flottent quand le temps s'est arrêté,

Impression de naviguer entre deux mondes,

Présents en moi demeurent ces instants volés,

Quand je semble encore sentir tes ondes.
.

Deux corps nus enlacés dans un matin frileux,

Images et sensations qui ne m'ont pas quitté,

Fusion, plénitude dans ce moments chaleureux,

Serrés l'un contre l'autre, comme un semblant d'éternité.


Parfum de nuit céleste quand vint l'éloignement,

Quand le rêve fait revivre les sensations,

Comme si un passé voulait rester au présent,

Consolidant ce grand moment de cristallisation.





.
.
.
Illustration de Selina Fenech

 
Repost 0
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 10:28

royo-romantic.jpg

Au retour, dans un train qui chez moi me ramène,

Je sens encore ce tourbillon qui m'entraîne,

Pris dans un moment fusionnel,

Ou je semble avoir gardé mes ailes.


Sur une planète est restée une partie de moi,

Dans un monde de sérénité bâti avec toi.

La magie comme au premier jour est restée,

Tandis que le temps au retour semble s'arrêter.


M'étant assoupi pendant mon voyage,

Sur mon épaule, appuyé je vois ton visage,

Tandis qu'une larme sort de mes yeux,

 Pendant que je pense à tous nos moments heureux.



 Étreintes vécues avec intensité,

 Rapprochement de nos sensibilités,

 Nos rires se mélangeant avec nos émotions,

  Dans  le partage de nos grands frissons.
 




Illustration de Luis Royo
Repost 0
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 23:01

selina-Fenech.jpg

Sur le chemin de mon retour,

Je me remémore jusqu'au dernier instant,

Ce que fut ce merveilleux moment,

Gravé dans ma mémoire pour toujours.


A l'horizon je vois s'éloigner ta ville,

Quand le vague à l'âme remplit mon coeur,

Revivant dans ma tête ce pur bonheur,

Sensation de brume sur la plus belle des îles.


Espoir de lendemains heureux ,

De nouvelles étreintes fusionnelles;

Retrouver cette sensation d'avoir des ailes,

Semblant voler bien haut vers les cieux.


Comme si je n'avais fait que rêver,

Je voudrais me replonger dans cet ailleurs,

Tandis que dans une larme, surgit la voie du coeur,

Route étoilée, remplie du désir de te retrouver.








.
Illustration de Selina Fenech
Repost 0
28 juillet 2007 6 28 /07 /juillet /2007 17:06

 

Donato-giancola.jpg

   Des siècles tourmentés ne suffiront pas,

   A vaincre cette fièvre qui un jour nous frappa,
,
   Quand pour la première fois nos yeux se croisèrent,

   Au moment ou un éclair jaillissait au coeur d'un tonnerre.


   Comme si un filtre d'amour nous avait saisi,

   Se substituant au filtre de l'oubli.

   La force d'un aimant passa entre nous,

   Nous attirant au milieu des feuilles de houx.


   Des anges passèrent au dessus de nos corps,

   Celant notre union dans une lumière couleur or.

   Amour impossible plus fort que la raison,

   Sacrement dans l'au delà de la secrète liaison.


  Rivage des adieux devenu rivage éternel ,

  Dans la douceur étrange d'un monde irréel.

  Passion survivant au delà de la mort,

  Liés pour toujours au delà de nos corps.




Illustration de Donato Giancola.
Repost 0

Présentation

  • : Valinor
  • Valinor
  • : Bienvenue à Valinor. Le blog de la poésie et de la féerie sur les traces du petit peuple et de la chevalerie. Poésies d'un autre monde, voyages dans la terre du milieu au sein du monde de Tolkien et au pays des légendes d'antan dans la forêt de Brocéliande.
  • Contact

Mon recueuil de poésies

Le livre

Recherche

Mon Copyright

logsc13.gif