Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 13:50

Je suis heureux de vous annoncer la sortie de mon recueil de poésie "Poésies d'un autre monde"publié chez "The Book Editions". Après cinq années d'écriture sur blog beaucoup de personnes m'ont dit "Pourquoi n'écris tu pas un recueil?"  Voilà donc qui est fait avec en plus quelques poèmes qui ne sont pas encore sur le blog...Alors pour ne pas m'arrêter là je vais continuer bientôt l'écriture d'un roman que j'ai entrepris mais tout juste commencé il y a quelques mois ...Lien pour commander mon recueil

Repost 0
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 06:43


















Après "La petite faiseuse" et "Carnet de croquis" Sandrine Gestin nous est revenue il y a quelques mois avec ces

deux magnifiques albums. Pour la troisième fois notre grande illustratrice Quimpéroise nous prouve qu'elle est

aussi à l'aise à la plume qu'aux pinceaux et aux crayons. Présentation et mise en page soignées, façon vieux

parchemin, elle ne cesse d'évoluer dans l'illustration. Dans des textes très poétiques elle partage avec nous son

monde féérique et sa vision de la vie, de l'univers et du monde qui nous entoure. Invitation au rêve et au voyage

intérieur. Entre merveilleux et mélancolie, deux volumes qui s'adressent à toutes les personnes qui ont gardé une

âme d'enfants et qui rêvent encore au monde dés fées.




Repost 0
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 16:43
elricMichael-Whelan.jpg
      Parmi les plus grandes sagas de l'univers fantasy le cycle d'Elric écrit par Michael Moorcock est certainement

l'une des plus prenantes. L'histoire se passe dans un monde hors des âges; Melniboné, vieille cité glorieuse

à une époque était jadis dominée par des dragons. Mais cette île aux dragons autrefois maîtresse du monde

n'est plus ce qu'elle était; les dragons endormis, elle dépérit. Mais un héros, pas si héros que ça malgré

son courage se dresse, son nom Elric empereur de Menilboné; né albinos de constitution fragile et obligé

d'absorber des drogues pour rester en vie.  Opposé à son cousin le prince Yrkoon être mauvais et assoiffé

de gloire et rival d'Elric pour l'amour de la belle Cymoril, leur opposition sera au centre du premier livre de la

saga. Ensuite ne le tuant pas et le plaçant sur le trône pour une période de transition,  il mènera une quête

afin d'acquérir connaissance et savoir pour sauver son empire. Armé de sa maléfique épée Stormbringer,

pactisant avec Arioch seigneur du chaos, les luttes d'Elric feront beaucoup de dégâts, de victimes et sombre-

ront dans une violence inouïe. Anti-heros, le personnage d'Elric differe vraiment  de tous les personnages

habituels de la fantasy. Tout le contraire d'un super-héros. Fragile par sa constitution du fait qu'il est albinos

de naissance, malade, torturé et armé d'une épée qu'il hait. Le rapport entre le personnage et son épée est

un des thèmes majeurs de cette saga. Stormbringer, est une arme maléfique qui boit le sang de ses victi-

mes et qui domine son propriétaire qui ne peux s'en détacher. Beaucoup de sang coule à cause de cette

épée qu'il ne maîtrise plus et avec laquelle il tuera même la femme qu'il aime. Hanté par les remords mais

passant souvent du coté du mal, tel est le destin d'Elric de Menilboné. Fantasy très noire, classé autrefois

heroïc-fantasy le cycle d'Elric est l'oeuvre la plus représentative du genre ''Dark fantasy''. Elle est scindée

en dix volumes:
 
 
-Elric des dragons.
 
-La forteresse de la perle.

-Le navigateur sur les mers du destin.

-Elric le nécromancien.

-La sorcière dormante.

-La revanche de la rose.

-L'épée noire.

-Le dernier enchantement.

-Stormbringer.

-Elric à la fin des temps.     
 


Illusrtration de Michaël Whelan
   
Repost 0
5 septembre 2007 3 05 /09 /septembre /2007 14:27

QMan-LR-Malefic-249-Memory-in-White-royo.jpg

Après diverses sources et documentations sur la fantasy,  j'avais  envie d'expliquer un peu ce qu'etait le genre et

aussi ses différentes tendances ainsi que ses dérivés.  Comme on le sait la fantasy est apparue au début du

vingtième siècle, bien qu'auparavant il y eut des tentatives similaires. A partir des années 20-30 et 40 ce fut Conan

le barbare de Robert E.Howard ainsi que La fille du roi des elfes de Lord Dunsany et l'on commença à parler

d'heroïc fantasy. Auparavant il y eut également l'appellation de sword and sorcery qui décrivait une heroïc fantasy

 plus violente. Pendant ce temps la bande dessinée s'est aussi emparé du genre tout comme l'illustration

qui a toujours eu sa part d'importance. Dans les années 50 Tolkien avec le seigneur des anneaux  lui donnera ses

lettres de noblesse. Bien souvent l'appellation d'heroïc fantasy se confond avec la fantasy tout court, alors

qu'à l'heure actuelle elle en serait  une sous-catégorie. Le seigneur des anneaux ainsi que Bilbo le hobbit et le

Silmarillion sont classés désormais high fantasy. Surprenant d'autant que pendant de longues années on a parlé

uniquement d'heroic fantasy pour designer ces oeuvres. Cela est admirablement expliqué  sur Wikipedia  qui
.
  rappelle que les puristes parlent avant tout d'heroïc fantasy lorsqu'ils évoquent le genre(voir aussi toujours sur

Wikipedia, la fantasy et ses liens). Le cycle d'Elric de Michaël Moorcock, oeuvre aussi considérée autrefois

heroïc fantasy est classée Dark fantasy. Alors pour expliquer un peu en me référant aux différentes sources.voici

les différentes sous catégories de la Fantasy telles qu'on les appelle de nos jours :

L'heroïc fantasy centre un ou deux héros évoluant dans des mondes en conflits sous un fond de fantastique

médiéval avec une lutte entre le bien et le mal(Conan le barbare de Robert E.Howard,la plupart des romans de

David Gemmell notamment le cycle de Drenaï, la saga de Raven de R.Holdstock et Angus Wells).

La high fantasy est censé s'opposer à l'heroïc fantasy, du fait que le héros n'est plus seul mais entouré d'une

bande et que les enjeux sont souvent plus important, exemple sauver le monde,ou détruire le

seigneur des ténèbres, le tout avec un ton moral plus présent(toutes les grandes oeuvres de Tolkien,
.
la saga du roi dragon de Stephen Lawead, l'épée de vérité de Terry Goodking).

La low fantasy  diffère des deux autres catégories du fait que le monde réel communique avec un autre monde par

l'intermédiaire d'une porte ou d'une armoire, comme le monde de Narnia de C.S.Lewis ou le second monde n'est

pas sans rappeler celui  de la high fantasy,différence avec Harry Potter de J.K.Rowling ou le second monde n'a

rien de médiéval.
.
 La light fantasy est une sorte de fantasy humoristique, parodiant les autres catégories connues(la plupart
.
des oeuvres de Terry Pratchett).

La Dark fantasy comme son nom l'indique  diffère du reste par son coté noir. Ambiance sombre, ton pessimiste

,héros torturé ou le mal l'emporte parfois sur le bien et ou l'action évolue souvent dans l'horreur(Le cycle d'Elric de

Michael Moorcock, le cycle de la compagnie noire de Glen Cock).

Avec la space fantasy on dérive un peu des autres fantasy en classant des oeuvres relevant plutôt de la science

fiction, surtout le space opera exemple Star wars.

La science fantasy proche de la space fantasy mêle la science fiction a des éléments médiévaux.

On parle aussi de fantasy Arthurienne(La trilogie des elfes ,le pas de Merlin de Fetjaine ,le cycle d'avalon de Marion

Zimmer Bradley),la fantasy historique(Le lion de Macedoine de David Gemmel, la voie du sabre de Thomas Day)et

aussi l'uchronie de fantasy trés proche de la précédente. La fantasy mythique elle, est très proche du conte.

Dans la fantasy urbaine les créatures féeriques et mythologiques côtoient le monde urbain(Ballets de sorcières de

Fritz Leiber, Neverwhere deNeil Gaiman, ainsi que le film de Guillemo Del Toro le labyrinth de Pan) .La manner

fantasy se caractérise par un coté plus littéraire et une certaine préciosité dans les mots employés,  genre

cependant très peu publié en France.

Beaucoup de sous catégories qui souvent se rejoignent, d'autres s'éloignent et l'amateur a souvent du mal à se

retrouver dans toutes ses classifications sur lesquelles beaucoup ne sont pas d'accord. Ceci dit la fantasy de nos

jours est un genre à part entiere, mais qui semble ne pas être assez reconnu chez nous et il serait temps que cela

change. Il m'arrive souvent d'être agacé(et je ne suis pas le seul) lorsque je me rends chez un libraire ou à une

bibliothèque, en allant au rayon science-fiction pour trouver les oeuvres de fantasy que je cherche. Je n'ai jamais

encore trouvé de rayon fantasy où que ce soit.  Alors si dans mes lecteurs il y a des gens bien placés coté

bibliotheques, grandes librairies ou autres je pense qu'il faudrait se pencher sur la question.






.



Illustration de Luis Royo
Repost 0
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 11:28

mists.jpg

Une des plus grande sagas écrites ces trente dernières années et inspirée des grandes légendes celtiques.par

Marion Zimmer Bradley.Commencée en 1983 par un roman appelé ''The mists of Avalon ''traduit et adapté

en deux tomes en français :''Les dames du lac'' et ''les brumes d'Avalon''.On peut regretter cependant que

la version française soit incomplète ,mille pages pour la version originale et huit cent cinquante pour la

version française.Réécriture de la légende du roi Arthur et des chevaliers de la table ronde ou cette fois ci

les femmes jouent les rôles principaux et plus particulièrement la fée Morgane. Pour écrire ce livre Marion

Zimmer Bradley s'est appuyée sur plusieurs années de recherches afin de relater la lutte sans merci de

deux mondes inconciliables ,celui des druides et des anciennes croyances et celui de la religion chrétienne

sur-plantant peu à peu les rites et mystères enracinés au coeur de la grande bretagne.Morgane soeur du roi

Arthur n'est plus la fée maléfique souvent décrite dans les légendes habituellement racontées ,mais une

prêtresse d'Avalon qui lutte contre l'oubli des anciennes croyances que veut imposer le christianisme

triomphant .Après le succès de ce livre Marion Zimmer Bradley décida d'étoffer l'univers d'Avalon dans

d'autres romans qui se déroulent durant des époques antérieures jusqu'au sources même du début d'Avalon et

de leurs ancêtres en passant par les périodes d'occupation romaine de la Grande Bretagne .Les romans écrits

par la suite se situent dans des périodes chronologiquement décalées.En 1994 est sorti ''The forest

house''(la colline du dernier adieu) ,en 1997 ''Lady of Avalon''(le secret d'Avalon),en 2000 un an aprés la

mort de Marion Zimmer Bradley ''Priestress of Avalon''(La pretresse d'Avalon) co-écrit avec Diana

L.Paxton .En 2004 pour finir est sorti ''Ancestors of Avalon''(Les ancetres d'Avalon) oeuvre posthume écrite

par Diana L.Paxton d'aprés les notes de Marion Zimmer Bradley.

 

 

 

Repost 0
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 08:25



Publiée en trois volumes voici une encyclopédie indispensable pour tout amateur de féerie et de

 fantasy .Sortis ces dernières années,écrits par Edouard Brasey ces livres nous amène vers les

 origines de toutes ces créatures qui ont peuplé notre imaginaire depuis toujours .Origines dans

 les mythologie grecques ,romaines ,orientales nordiques et germaniques et suivies par des

récapitulatifs de toutes ces légendes d'horizons différents qui sont racontées depuis de nombreux

 siècles .Cette encyclopédie nous permet à la fois de nous replonger en redécouvrant ces

 mondes qui ont bercés notre  enfance mais aussi a faire des recherches lorsqu'on lit  des

romans de fantasy,pour tout savoir sur les  créatures évoquées.Enrichie de gravures anciennes

 peintures et illustrations dont des oeuvres originales de Sandrine Gestin et Alain-Marc Friez la

 présentation est très soignée .Le premier volume ''Les peuples de la lumière'' a été récompensé

 par le prix spécial du jury et le prix Seignolle de l'imagerie aux Imaginales d'Epinal 2006 .Les deux

 autres volumes sont ''Du bestiaire fantastique'' et ''Les peuples de l'ombre''.






Repost 0
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 11:07



S'il y a un bel album à se procurer parmi ceux sortis ces derniers mois je dirais sans hésiter ''La

 petite faiseuse ou l'étonnant voyage d'une fée'' de Sandrine Gestin .Grande illustratrice de

 renommée mondiale,connue pour avoir illustré des couvertures de grands romans d'heroïc

 fantasy ainsi que ''L'encyclopédie du merveilleux et également ''les contes de la tisseuse''de Lea

 Silhol .Cet album est remarquable en tous points .Sandrine Gestin ajoute une nouvelle corde a

 son arc en écrivant aussi des textes qui sont magnifiques .Évidemment étant plus connue pour

 ces peintures beaucoup ont trouvé a redire .Les textes emplis de poésie semblant avoir été

 recueillis auprès du petit peuple s'accordent harmonieusement avec les illustrations qui sont soit

 crayonnées, acryliques ou aquarelles, sous une belle présentation soignée à l'ancienne,couleur

 papier manuscrit comme nous aimons tant .



Repost 0
18 novembre 2006 6 18 /11 /novembre /2006 00:40

 

  

Parmi les écrits les plus anciens de la littérature qui a inspiré l'heroïc-fantasy telle qu'on la connaît de


nos jours il y a ce long manuscrit écrit en anglo-saxon qui daterait du 10eme siècle. Les origines en fait


sont encore plus anciennes; les racines de Beowulf tout comme celles de Siegfred et des Niebelungen


devenue légende germanique appartiennent à la mythologie nordique. L'histoire est celle d'un puissant


guerrier guète (Geat peuplade au sud de la Suède) qui voyage au Danemark pour débarrasser la cour du


roi Hrothgar d'un terrible monstre mangeur d'hommes appelé Grendel. Après l'avoir vaincu Beowulf tuera


aussi la mère de Grendel.Ensuite il retournera au pays des guètes se mettre au service de son peuple


et livrera son dernier combat contre un dragon ou après l'avoir vaincu il mourra en succombant à ses


blessures. A noter que Tolkien affectionnait énormément ce manuscrit qui quelque part l'avait inspiré


pour sa mythologie. Il avait d'ailleurs écrit une étude sur Beowulf d'après ses conférences en tant que


professeur de littérature et de langues à Oxford. Un des plus vieux témoignages de la littérature anglo-


saxone; beaucoup d'écrits de cet époque avaient disparu durant l'invasion normande de 1066 et


Angleterre avait perdu une grande part de ces racines. Beowulf serait le seul ouvrage a avoir survécu;


d'où l'importance qu'il a gardé dans le coeur des britanniques bien que nul ne peut renier que la légende


 au départ appartenait à la mythologie nordique.

 

 

 

Illustration de John Howe

 

Repost 0
4 octobre 2006 3 04 /10 /octobre /2006 17:59

 

Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us

 

Parmi les grands romans d'heroïc-fantasy de ses dernières années la trilogie de la Moïra fait partie du

 

meilleur que l'on ait pu lire .Très agréable ,bien écrit ,rebondissement et action cette trilogie nous tient

 

en haleine du début à la fin.Elle se divise en trois volumes''La louve et l'enfant'',''La guerre des loups''et

 

''La nuit de la louve''.L'histoire est celle d'Aléa une jeune orpheline qui hérite sans le vouloir d'un don

 

étrange et unique qui va la plonger au coeur des conflits politiques et religieux de l'île de Gaelia .Le don

 

en question est un anneau .Le détenteur de cette anneau l'élu est nommé le Samildanach ,annoncé

 

comme le sauveur des peuples de l'île .Fuyant sa ville elle va donc affronter tous les dangers ,trouvant

 

un groupe de compagnons .Elle va découvrir l'amour comme la haine et faire face à la foi a des

 

fanatiques religieux ,au conseil des druides qui lui envient son pouvoir et aux soldats de la

 

flamme. Parallèlement une louve solitaire Imala vit une aventure étrangement parallèle a celle de la jeune

 

femme .Une destinée unique va les réunir Aléa devenue pour les loups la fille de la terre .L'auteur Henri

 

Loevenbruck a crée dans cette saga un monde qui n'est pas sans évoquer celui de Tolkien tout en

 

révélant également sa passion pour les loups dont il a étudié les moeurs.

 

 

Repost 0
3 septembre 2006 7 03 /09 /septembre /2006 23:01

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

 

Parmi les romans d'heroïc-fantasy sortis ces dernières années ''La sève et le givre''de Lea Silhol se

 

 

démarque complètement .L'histoire est celle d'Angharad née d'un croisement entre une Dryade et d'un

 

 

seigneur fils de la reine des neiges.Née du printemps et de l'hiver sa naissance aura nécessité

 

 

l'intervention d'un mortel dont la Dryade aura pris la vie pour donner naissance a cette fille hors du

 

 

commun fruit de l'amour entre l'hiver éternel et le printemps .Elle sera l'élue venue au monde pour

 

 

contrecarrer la décision des trois parques,déesses  tisseuses du destin et qui ont décidé la mort de

 

 

Finstern seigneur de la cour d'ombre du royaume de féerie .Elle ignore quel est son destin ,ni même le

 

 

prix qu'elle aura a payer .Au coeur des affrontements entre les fées de l'ombre et de lumière et les

 

 

anciens dieux Angharad cherche une voie qui lui soit propre ,chacune de ces décisions engageant à la

 

 

 fois l'équilibre de la feerie et des terres mortelles . Un livre que je ne saurais que trop vous

 

 

recommander .Magie poésie et merveilleux sont au rendez vous; splendide hommage aux vieilles

 

 

légendes celtiques .Narration fondée sur la dualité et l'affrontement .Ce livre qui a marqué vraiment un

 

 

renouveau dans le genre a obtenu le prix Merlin 2003 d'heroïc-fantasy .

 

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Valinor
  • Valinor
  • : Bienvenue à Valinor. Le blog de la poésie et de la féerie sur les traces du petit peuple et de la chevalerie. Poésies d'un autre monde, voyages dans la terre du milieu au sein du monde de Tolkien et au pays des légendes d'antan dans la forêt de Brocéliande.
  • Contact

Mon recueuil de poésies

Le livre

Recherche

Mon Copyright

logsc13.gif